Accompagnement des élèves

Constituer des équipes d’intervenants

23 / 03 / 2019 | Anaëlle Weiss

Objectifs :

  • Mobiliser les enseignants ;
  • Former des équipes d’intervenants

Mots-clefs : Investissement, travail collaboratif
Niveaux : tous
Outils : Pistes de mise en œuvre
Auteur(s) : Groupe de travail d’Evelyne Ballanfat, académie de Créteil, 2008
Fiches en lien :

  • Impliquer les élèves ;
  • Articuler le dispositif avec le projet d’établissement ;
  • Mettre en place et animer des groupes

Impliquer les enseignants

Si les motivations des enseignants pour s’impliquer dans le dispositif peuvent être variables, il est nécessaire d’élaborer une forme de contrat moral pour préciser ce qui est attendu d’un professeur chargé de l’accompagnement personnalisé.

Les quelques pistes déclinées ci-dessous sont des propositions qui peuvent être modifiées en fonction du contexte de chaque établissement et, a fortiori, selon les types d’aide que le collège souhaite apporter aux élèves.

Engagement

En choisissant de participer à l’aide aux devoirs –ateliers, études dirigées- les enseignants s’engagent à :

  • S’occuper des élèves de manière individualisée le plus souvent possible,
  • Remplir des fiches de liaison qui récapitulent l’action menée et qu’ils transmettent à l’équipe éducative (professeurs de la classe de chaque élève, professeur principal par exemple),
  • Participer à des réunions de concertation,
  • S’inscrire dans toute démarche de formation visant à mieux encadrer les élèves après la classe.

Les enseignants sont volontaires et sont rémunérés en HSE.

Constituer les équipes

Fréquemment, l’aide aux devoirs est animée par un seul professeur qui peut intervenir, en fonction de ses compétences, dans des disciplines différentes de celle(s) qu’il enseigne en classe. Néanmoins, il est souhaitable de faire intervenir, le plus souvent possible, des professeurs en binôme, susceptibles de répondre aux demandes des élèves en sciences et en sciences humaines, quelles que soient, par ailleurs, les disciplines qu’ils enseignent dans leurs cours.

De la même manière, il est intéressant de constituer des binômes :

  • enseignant / assistant pédagogique,
  • enseignant / assistant d’éducation,
  • enseignant / intervenant extérieur,
    afin de favoriser la complémentarité des compétences. L’aide apportée par l’enseignant relève davantage de la pédagogie – contenus et méthodes –, celle apportée par un autre intervenant contribue à la motivation et au soutien de l’élève.

Il est également commode, pour les intervenants, de connaître les collègues présents sur les mêmes créneaux horaires afin de pouvoir, si le besoin s’en présente, faire appel à leurs compétences respectives pour aider les élèves dans leurs devoirs.

Enfin, pour rendre plus efficaces encore les interventions dans le cadre de l’accompagnement éducatif, il est conseillé d’associer les intervenants, en particulier les enseignants, à la constitution des groupes.

 
Directeur de publication :
Adrien David
Secrétaire de rédaction :
Anaëlle Weiss