Accompagnement des élèves

Utiliser un brouillon - toutes disciplines

16 / 04 / 2019 | Anaëlle Weiss

Objectif : Savoir se servir d’un brouillon dans toutes les disciplines
Mots-clefs : Brouillon, analyser
Compétences :

  • Comprendre l’utilité d’un brouillon ;
  • Utiliser un brouillon dans différentes disciplines ;
  • Analyser un sujet ; Dégager une problématique ;
  • Être autonome face à une question complexe

Niveaux : Seconde, lycée, 3e
Outils : Cours, travail au brouillon
Auteur(s) : Groupe de travail d’Evelyne Ballanfat, académie de Créteil, 2010
Fiches en lien : La prise de notes

Quelle que soit la discipline, le travail au brouillon est indispensable et permettra aux élèves d’être plus efficaces et de produire un travail conforme à ce qui est attendu.

Constat :

  • Les élèves ont une conception très restrictive du brouillon, qui se limite souvent à un premier jet.
  • Les élèves ont l’impression que travailler au brouillon leur fait perdre du temps.
  • Les élèves n’aiment pas produire quelque chose de « sale »
  • De ce fait, ils utilisent peu le brouillon.

Objectifs de remédiation :

  • prendre du recul par rapport à la réponse spontanée ;
  • être plus rapide donc plus efficace ;
  • construire une réponse ;
  • améliorer la rédaction.
    L’utilisation du brouillon varie selon les champs disciplinaires, voire selon le type d’exercice (on ne fait pas un brouillon en français comme on fait un brouillon en mathématiques).

Savoir utiliser le brouillon, c’est prendre du temps pour en gagner.

Préconisations :

  • Il faut prendre le temps de déconstruire les représentations et montrer que, si la pratique varie, l’enjeu reste le même.
  • L’apprentissage du travail au brouillon s’inscrit dans la durée : une séance est loin de suffire.
  • Afin de garder tout le sens du travail au brouillon, on incitera les élèves à n’utiliser aucune forme d’effaceur.

Mise en pratique :

A. Analyser un sujet

  • Déterminer les mots-clés (en sciences : relever les données numériques).
  • Déterminer l’implicite : ce qui revient à expliciter les mots-clés et à se rappeler la méthode.
  • Comprendre ce qui est attendu : reformuler le sujet au brouillon et expliciter les attentes non formulées (rédiger, justifier, illustrer, transformer etc.). On notera également les notions que la réponse nécessite.

B. Faire un brouillon

  • Poser une question ou un exercice, mais ne nécessitant pas une réflexion sur une durée trop longue. Demander aux élèves d’y répondre en faisant un brouillon.
  • Comparer quelques brouillons d’élèves. Confronter avec les attendus d’un brouillon : Quels points communs ? Quelles différences ? Par exemple, concernant le repérage des mots-clés, la reformulation de l’énoncé, la recherche des idées, l’organisation du plan ; éventuellement, la chaîne des connecteurs logiques à utiliser si l’on est dans un travail argumentatif.
  • Proposer un exemple de brouillon. Distinguer les différents types de correction : celles qui améliorent la structure (hiérarchisation, organisation), celles qui améliorent le contenu (ajout d’éléments), celles qui améliorent l’expression (choix du vocabulaire).
  • Demander aux élèves de rédiger la réponse uniquement à partir du brouillon obtenu par chacun. Comparer et évaluer les réponses finales obtenues.
  • Spécialement dans le cas des matières littéraires et qui nécessitent une rédaction :
    - Construire un plan à partir d’analyses précises données, les regrouper par unités de sens puis hiérarchiser, organiser les unités de sens déterminées.
    - Proposer des rédactions différentes ainsi que les plans qui les ont structurées (un ou deux plans hiérarchisés, puis un ou deux plans désorganisés). Comparer les rédactions. Mettre en évidence les défauts de la rédaction désorganisée.
    - Pour les exercices du type de la dissertation : partir d’exemples pour déterminer les idées et arguments et donner des arguments pour trouver des exemples. Les élèves disposent ainsi de deux démarches qui peuvent se compléter pour ne pas rester « bloqués ».

Compétences développées :

  • Analyser un sujet
  • Savoir développer
  • Savoir justifier
  • Savoir hiérarchiser
  • Savoir rédiger

Annexe :

Travailler au brouillon pour l’écriture d’invention (français)

 

Mots-clés

 2nde  3e  analyser  brouillon  liaison collège-lycée  lycée

Documents

  • utiliser_un_brouillon.pdf
  • 24 / 03 / 2019
  • utiliser_un_brouillon.odt
  • 24 / 03 / 2019
  • travailler_au_brouillon_-_ecriture_invention.odt
  • 24 / 03 / 2019

Dans la même rubrique

Directeur de publication :
Adrien David
Secrétaire de rédaction :
Anaëlle Weiss