Accompagnement des élèves

Les classes passerelles

30 / 11 / 2020 | Anaëlle Weiss
Texte officiel :
- education.gouv.fr

Dans le cadre de l’amélioration de la réussite des bacheliers professionnels dans l’enseignement supérieur, un nouveau dispositif spécifique leur est proposé pour l’accès aux formations sélectives. Il s’agit d’une classe passerelle vers le BTS, ayant pour objectif d’augmenter le taux de passage de 1re en 2e année de STS et de limiter le décrochage au cours de la 1re année de STS.

Définition

La classe passerelle est destinée aux bacheliers professionnels de l’année. D’une durée d’une année scolaire, elle vise la consolidation des acquis afin de permettre à ces élèves de réussir leurs études supérieures au regard des attendus des différentes spécialités de STS.

La classe passerelle ne constitue pas une année de préparation du BTS mais une année de préparation à l’entrée en STS. Cette formation ne donne pas lieu à certification.

À titre exceptionnel, les bacheliers technologiques souhaitant s’orienter vers une STS peuvent en bénéficier.

Les élèves concernés sont ceux qui n’ont eu aucune proposition d’admission en STS, bien qu’ayant reçu en terminale un avis favorable du conseil de classe (lorsqu’ils sont issus d’une terminale professionnelle et appartiennent à une académie qui met en place l’expérimentation issue de l’article 40 de la loi relative à l’égalité et à la citoyenneté) ou du chef d’établissement dans les autres académies.

Ces classes sont créées sous la forme d’une formation complémentaire d’initiative locale (FCIL). À titre dérogatoire, les étudiants qui remplissent les conditions pourront bénéficier des bourses de l’enseignement supérieur.

Implantation

L’ouverture d’une classe passerelle est décidée par le recteur d’académie, chaque année, en fonction du nombre constaté de bacheliers comme étant concernés à l’issue de la procédure Parcoursup et selon leurs profils. Il est recommandé d’identifier en amont les élèves potentiellement bénéficiaires.

L’implantation des classes est déterminée en fonction des spécialités de BTS postulées et de l’offre de STS au sein d’un lycée ou d’un réseau d’établissements.

Par conséquent, la classe passerelle peut relever du secteur des services ou de la production.

Ces classes peuvent être ouvertes dans les lycées publics et dans les lycées privés sous contrat d’association avec l’État. Elles sont prioritairement ouvertes en lycée professionnel.

Les élèves peuvent être répartis en deux, trois ou quatre classes dans l’académie, voire plus, quand l’offre de spécialités de BTS est suffisamment étoffée.

Une attention particulière doit être portée sur la capacité des établissements d’accueil à permettre l’accès aux plateaux techniques.

Pour renforcer l’articulation entre les formations professionnelles du second degré et celles de l’enseignement supérieur et favoriser l’implantation des STS en LP, les enseignants intervenant dans les classes passerelles sont prioritairement des professeurs de lycée professionnel.

Organisation et contenus

L’organisation pédagogique et les contenus de formation doivent être adaptés aux besoins des élèves au regard des spécialités de BTS visées. Ils doivent comprendre des enseignements généraux, des enseignements professionnels et des périodes de stages en entreprise.

Basés sur les référentiels des spécialités de BTS, les contenus de formation s’appuient sur un diagnostic à l’entrée de la classe passerelle permettant de positionner l’élève. Ils prennent en compte les besoins des élèves au regard des attendus de la spécialité de BTS visée.

Les périodes de stages en entreprise ont pour objectif de conforter et développer des compétences transversales par des mises en situation en milieu professionnel.

Un dispositif d’accompagnement est mis en place par l’équipe éducative en deux volets :

  • une aide à l’orientation pour conforter le projet de l’élève ou l’aider à en formuler un nouveau ;
  • un tutorat installé entre un élève en classe passerelle et un élève de STS afin qu’il puisse bénéficier de l’expérience d’un aîné.

Des périodes d’immersion en classes de STS comme en entreprise peuvent être organisées en vue de consolider le choix d’orientation et de se familiariser avec les enseignements et méthodes mis en œuvre en STS. Elles peuvent se dérouler dans un établissement différent de celui où l’élève est inscrit.

À l’issue de la formation, une attestation de formation est délivrée à chaque élève par le chef d’établissement qui indique, notamment, les compétences travaillées et les stages effectués.

Les enseignements dispensés comme les périodes de stages en entreprise contribuent à l’évaluation de l’acquisition des compétences attendues pour l’entrée en STS mais cette évaluation ne doit pas être prise en compte dans l’évaluation certificative du BTS.

Accès en STS

Dans les académies qui mettent en œuvre l’expérimentation issue de l’article 40 de la loi relative à l’égalité et à la citoyenneté, la décision d’admission en STS est prononcée par le recteur dans les modalités prévues par le décret n° 2017-515 du 10 avril 2017 modifié portant expérimentation de modalités d’admission dans une STS pour les titulaires d’un baccalauréat professionnel. Ainsi, l’avis favorable du conseil de classe obtenu au cours de l’année de terminale pour la ou les spécialités de STS concernées est maintenu pour l’accès en STS à l’issue de la classe passerelle.

Dans les académies non expérimentatrices, l’accès à une STS est conditionné à un avis favorable rendu par le chef d’établissement de la classe passerelle.

L’admission et l’affectation en STS peuvent être prononcées avant le terme de l’année de classe passerelle, au cours du premier trimestre, lorsque l’équipe pédagogique a considéré que le niveau de l’élève lui permettait d’être en capacité d’entrer en STS dans de bonnes conditions et d’y réussir.

La poursuite d’études en BTS peut se réaliser en apprentissage.

Suivi du dispositif

Des remontées d’information seront régulièrement demandées par la Dgesco en lien avec la Dgesip afin de suivre la mise en œuvre du dispositif et d’en évaluer les résultats.