Accompagnement des élèves

Français et arts en ½ groupe

11 / 03 / 2019 | Anaëlle Weiss

Objectifs :

  • Assurer un accompagnement personnalisé pour chaque élève.
  • Dynamiser le groupe-classe en créant des stratégies de communication entre les deux groupes formés.

Mots-clefs : Confiance, écrit, oral, s’exprimer, analyser, travail collaboratif
Compétences :

  • Compétences artistiques et culturelles : Écoute d’œuvres musicales, lecture d’images
  • Compétences orales : rendre compte de son ressenti face à un public.
  • Compétences langagières : produire des rédactions de genres divers.
  • Compétences linguistiques : favoriser le recours au vocabulaire métalinguistique, former l’élève à un geste d’expert qui le rende capable d’analyser un mot.

Niveaux : Dédoublements de classe, cycle 4 (4ème)
Supports, outils et activités :

  • Travail d’analyse écrite et orale d’œuvres musicales et picturales.
  • Travail de restitution de son ressenti.

Auteur : Mme Jacquet, professeure de Lettres, Collège Condorcet de Pontault-Combault
Fiches en lien : Le brouillon, l’oral, le travail entre pairs

Mise en œuvre pédagogique :

- Compétences artistiques et culturelles : Écoute d’œuvres musicales, lecture d’images
- Compétences orales : rendre compte de son ressenti face à un public.

Chaque groupe se voit proposer une œuvre différente : un tableau de Caillebotte et un autre de Bastien-Lepage en 4ème (travail sur l’univers et la société du 19ème siècle, séquence sur le réalisme).
En groupe, les élèves construisent une analyse, la mettent en forme, la rédigent en se répartissant les tâches et désignent un porte-parole pour restituer ce qu’ils ont ressenti, compris et appris grâce à cette œuvre.
Le travail de restitution se fait en classe entière. Ces séances ont lieu en début d’année afin de favoriser une bonne dynamique de classe et établir les règles de circulation de la parole.

- Compétences langagières : produire des rédactions de genres divers.

Les élèves profitent des demi-groupes pour commencer leurs rédactions.
La consigne a été au préalable construite et explicitée en classe entière. Quand ils arrivent, les élèves savent déjà ce qu’ils vont travailler, ce qui leur permet une très grande autonomie. Le faible effectif autorise les questions orales spontanées, et l’entraide par les pairs.
Surtout, le professeur peut apporter une aide appropriée selon le niveau, et instaurer une relation de confiance. Des techniques sont apportées pour stimuler l’imaginaire (schémas, dessins) , enrichir le lexique (cartes mentales de vocabulaire), travailler des points de grammaire (figures de style).

- Compétences linguistiques : favoriser le recours au vocabulaire métalinguistique, former l’élève à un geste d’expert qui le rende capable d’analyser un mot, une phrase, un texte.

Les élèves se mettent en binômes et procèdent à des activités de tri de mots, afin de se réapproprier des notions-clé, comme les classes de mots, les fonctions, la complémentation… Ces activités sont consignées dans un livret consacré à la grammaire, et complété au fur et à mesure par le binôme d’élèves qui restera inchangé. Ce livret reste en classe et sera témoin des questionnements et des progrès de l’élève.
Les reprises et corrections des exercices se font en classe entière. Les demi-groupes sont alors primordiaux pour avoir une ambiance de classe sereine, permettant le questionnement linguistique préalable à l’apprentissage des notions et l’échange entre pairs.

Surtout, ces activités grammaticales sont le réinvestissement des notions et des pratiques abordées par le professeur lors du stage académique assuré par Karine Risselin.
Le demi-groupe devient alors une sorte de laboratoire, un lieu privilégié pour expérimenter, à la fois pour le professeur et pour l’élève.

 
Directeur de publication :
Adrien David
Secrétaire de rédaction :
Anaëlle Weiss